Investissement Pinel, est-ce vraiment intéressant ?

Au  mois de Septembre 2014, La loi Pinel a été votée dans le but de renforcer le parc locatif de logements sociaux et intermédiaires et par la même occasion d’inciter la population française à investir dans l’immobilier neuf. L’investissement Pinel  signifie effectivement investissement immobilier locatif dont l’objectif fixé par le gouvernement au cours de l’année fiscale 2015 était de 50.000 logements Pinel.

En quoi consiste l’investissement Pinel ?

L’investissement Pinelou l’investissement locatif créé en 2014, permet à un individu voulant investir dans l’immobilier de contracter un bail avec un membre de sa famille quelle que soit la durée qui lui convient. L’on peut dire que l’investissement Pinel est plus flexible et plus intéressant par rapport à la Loi Duflot qui l’a précédée. En 2018, L’investissement Pinel vise en particulier les zones très tendues, c’est-à-dire les zones où la demande de logement est dense. Ces zones sont appelées Zones A, A bis et B1. Les zones B2 et C ne sont plus considérées dans l’investissement Pinel en 2018 à cause du recentrage du dispositif. A noter que ce sont les contribuables dont les tranches d’imposition se trouvant à 30% et plus qui bénéficient la défiscalisation optimale. Il s’agit de bien étudier la fiscalité avant d’investir, bien que la ville d’implantation représente une forte demande locative.

Pourquoi l’investissement Pinel est-il intéressant ?

Il est possible pour le contribuable de jouir d’une réduction d’impôt sur le prix de revient, dont le plafond est limité à 300.000€, et le nombre de logements est limité à 2 par an par contribuable. Cependant, il faut calculer la réduction selon la durée de l’engagement, soit une réduction de 12% si l’engagement est de 6 ans, et de 18% si c’est 9ans et 21% si l’engagement dure 12 ans. L’investissement Pinel permet à l’investisseur de louer le logement à un membre de sa famille, sauf son foyer fiscal. Pour que le logement soit éligible à l’investissement Pinel, plusieurs sont les conditions à respecter, par exemple logement neuf n’ayant jamais été occupé, respectant la norme RT 2012 ou le Label BBC 2005, etc.