Quelles sont les entreprises qui n’ont pas encore pris le virage numérique ?

Parmi les secteurs ayant sous-estimé le pouvoir du virage numérique, il y a entre autres le monde de la photographie. C’était par exemple le cas de Kodak, qui avait cru à sa domination total sur le marché des appareils photos numériques. Le fait est que l’entreprise était en effet sûr de conserver sa puissance et ne s’est alors focalisé que sur l’amélioration des produits. La négligence sur le virage numérique va coûter cher car la société a fut déclaré en faillite . Cela malgré une réincarnation dans la peau d’une compagnie de Taïwan nommé Asia Optical Co Inc. Toutefois, d’autres domaines ont également fait la même erreur.

L’insouciance des marques vestimentaire face à la question

Bien que la vente en ligne fit son apparition il y a des années maintenant, certaines marques vestimentaires n’ont pas encore jusqu’ici adopté le système. C’est pourtant là le virage numérique qui a permis à bien de société d’améliorer leurs chiffres de vente. L’internet est en effet devenue une seconde vie pour la population à l’échelle planétaire. C’est d’ailleurs seulement quand les ventes en lignes ont fait ravage sur les articles vestimentaires que la plupart des grandes marques ont pris conscience de la potentialité de ce qu’on a considéré comme étant un véritable virage numérique.

 

Le virage numérique désormais très important dans le monde professionnel

Le virage numérique domine aujourd’hui le monde professionnel et fait d’ailleurs la réussite de la majorité des entreprises présent sur le marché. Le secteur du voyage est aussi par exemple l’un des secteurs qui impose actuellement une présence massive sur le net. Il devient en effet rare de voir des personnes qui réservent encore leurs voyage dans les agences, les sites webs étant devenus de plus en plus accessibles et plus pratique. A constater d’ailleurs que l’augmentation des audiences des différentes sociétés se font par l’intermédiaire de l’internet, notamment par les différents réseaux sociaux tels Facebook ou Twitter par exemple. Bref, le virage numérique est devenu plus qu’ indispensable afin de garder des clients.